Stage avec Jean-Claude Cotillard (31 oct – 4 nov)

« Théâtre gestuel et burlesque »

31 octobre au 4 novembre 2022 

de 10 h à 17 h

Tarif : 392 € ou 333,20 €*

*tarif réduit pour les personnes résidant à Bagnolet ou second stage au cours de la saison

Public concerné

Ce stage s’adresse aux comédiens, mimes, clowns, circassiens, chanteurs, musiciens et plus généralement aux artistes intéressés par le théâtre gestuel.

Prérequis pour participer

Une expérience dans le domaine du spectacle vivant. Une aptitude et un entrainement au travail corporel.

Objectifs

Chaque stagiaire-comédien doit découvrir et travailler sa nature comique. Cette nature est différente selon chacun.
C’est l’éveil de l’esprit farceur et l’expérimentation de la distance avec le comportement réaliste.

Présentation

L’acteur burlesque ne cherche pas à faire rire,

Le burlesque est du domaine du malentendu, de la maladresse, de la malchance , du désir, de l’échec, de la plainte ou encore de la forfanterie.

Le burlesque est intimement lié à l’humain. Humain qui veut souvent, même s’il ne l’avoue pas, être remarqué, considéré, admiré.

De la tendresse à la méchanceté, de la poésie subtile et discrète à la bouffonnerie énorme et suffisante, il y a toute une gamme de jeu pour le personnage burlesque qui, a chaque instant, joue sa vie.

________________________________________________

Contenu

1. TECHNIQUE

Maitrise corporelle. Respiration. Sens rythmique. Timing. Codes de jeu.

La technique est une base de création.

Dans le travail , il faut être très technique et en même temps animer le corps de désir, de contrariété, de joie, de tristesse, de colère, de peur…

2. IMPROVISATIONS ET SITUATIONS 

La “nature” du comédien, ses ressources comiques, son imagination et sa créativité. Comment construire un personnage. Quelles sont les situations propices au développement du burlesque.

3. LE STYLE

L’esprit de la tragédie et du mélodrame dans le burlesque.

4. LA CREATION

Le travail de dramaturgie .

Comment passer de la spontanéité de l’improvisation à l’œuvre achevée.

Comprendre ce qui, dans l’improvisation, peut donner naissance à un spectacle ou à une séquence de spectacle.

5. DEROULE JOURNALIER

Chaque séance de trois heures est décomposée comme suit :

Préparation physique – étude de technique de mouvement –

Improvisations thématiques.

Biographie de l’intervenant

Avec la compagnie qui porte son nom, Jean-Claude Cotillard a écrit, mis en scène et joué des pièces de théâtre visuel (Les Hommes naissent tous EGO, Trekking, Occupe-toi de moi ! La Vie en Rose, Le Travail, Fin de série et tout récemment L’amour à 15H37).

Il a mis en scène Pierre Notte, Daniel Pennac, les clowns Les Cousins, Jean-Paul Farré et récemment le trio Blond and Blond and Blond.

Il a reçu deux Molières : Molière du meilleur spectacle (et nomination meilleure compagnie) pour Moi aussi je suis Catherine Deneuve (Pierre Notte), et Molière du meilleur spectacle musical pour Les douze pianos d’Hercule (Jean-Paul Farré).

Pédagogue, il enseigne le travail corporel, l’improvisation et surtout le burlesque. Il anime des stages sur le théâtre gestuel et burlesque dans le monde entier. En France, il a enseigné au Conservatoire d’Orléans puis à l’ESAD (École Supérieure d’Art Dramatique de Paris). Il a été nommé directeur de cette école de 2003 à 2013. École devenue l’une des onze écoles nationales françaises en 2008 et dans laquelle il crée en 2011 la première promotion « arts du mime et du geste » dans une école nationale. Il a enseigné également au Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique de Paris, au Centre National des Arts du Cirque à Châlons en Champagne et auprès des clowns du Rire médecin.


Infos et contact

Julia Francisco, attachée pédagogique :

01 43 60 98 08 / apprentissage@lesamovar.net