Stage avec François Chat (20 – 21 avril)

« Le bel objet du clown »

20 et 21 Avril

10 h – 17 h

Tarif : 176.83 € ou 152.83 € TTC

156 € ou 132,60 €*
+ 20€ Adhésion à la FFEC sur la durée du stage pour l’assurance
+ 0,85 € transaction bancaire

*tarif réduit pour les personnes résidant à Bagnolet ou second stage au cours de la saison

Objectifs

Ce stage d’initiation clown/objet ; s’adresse aux clowns professionnels et/ou amateurs désireux d’explorer le rapport à l’objet, le voir comme un partenaire de jeu et développer sa relation dans le personnage du clown.

Porter, bouger et manipuler les objets sur scène avec aisance et conscience.

L’acteur saura puiser son jeu dans l’expression que nous inspirent les objets afin d’être capable de faire vivre les objets comme de petits clowns.

Trouver le clown qu’il y a en chaque objet.


Moyens et méthodes pédagogiques

Chacun apporte un objet de son quotidien qu’il aime mais qui n’est pas trop fragile, car nous devons pouvoir le manipuler sans risque.

L’objet peut-être déjà clownesque ou pas, et pouvoir être échangé avec ses camarades.

Sur la base de discussion, puis d’exercices et de consignes d’explorations, le stagiaire sera amené à chercher et improviser son jeu avec l’objet.

Nous chercherons tous ensemble dans l’espace de manière libre, puis par des improvisations individuels (ou par petits groupes) sous le regard des autres participants car le rapport avec le public est essentiel aussi dans l’art clownesque.

Nous observerons l’ objet : sa forme, son poids, son odeur, son expression, son sens concret comme abstrait et sa capacité à se transformer.

Nous chercherons le rire, mais un rire profond, au sens multiple, visible ou invisible, immédiat ou différé.


Contenu de la formation

La journée débute assis en cercle en tailleur ou en seiza, par une présentation individuelle afin de connaître aussi les attentes de chacun.

S’ouvre un groupe de parole sur notre relation à l’objet, dans la vie de tous les jours, comme celle sur le plateau.

Plus qu’un échauffement, il s’agira d’une mise en état énergétique, par des exercices de respiration et de prise de conscience de son corps dans l’espace.

Nous travaillerons comme base : « La Marche», traversée du plateau de manière lente et sensible, afin d’ouvrir la conscience du corps sur le plateau, ce qui apparaîtra être primordiale pour puiser au plus profond de son être intérieur les racines de son clown.

Nous tournerons autour de l’objet, apprendrons quelques techniques de manipulations et d’autonomisation de ce dernier.

Nous regarderons l’objet, mais nous laisserons ensuite l’objet nous regarder et nous guider.

Après ce travail autour du corps et de l’objet, nous explorerons comment notre jeu d’acteur s’en inspire afin de mettre en pratique tous les exercices que nous venons de faire.

Ce stage est une découverte, qui permettra une prolongation de cette formation par d’autres rendez-vous.

« Le rire aussi est un objet. L’objet de notre clown. »


Biographie de l’intervenant

François Chat
__________________

Enfant il se rêvait clown. Alors dès l’âge de 8 ans, il entre comme élève à l’Ecole du cirque de la première femme clown : Annie Fratellini.

Là bas, il apprend tout, sauf l’art du clown. La directrice annonce la couleur : « le clown c’est une fois que l’on maîtrise toutes les disciplines de cirque » avant d’ajouter : « On naît clown ou on ne l’est pas ! ». Alors dépité, le jeune garçon se console avec des balles et c’est par le biais du jonglage qu’il trouve son moyen d’expression.
Au début des années 90, Il devient l’un des pionniers de la danse jonglage.

Metteur en scène et scénographe.

Il anime de nombreux stages de formations et forme des artistes maintenant reconnus.
En 1995, il rencontre Bob Wilson et devient acteur protagoniste de plusieurs pièces du célèbre metteur en scène américain.
Avec le chorégraphe et mime Philippe Minella, dont il suit la formation, il créer « clip-clop » puis « l’œuf du vent ».
Il est aussi danseur interprète notamment dans les compagnies des chorégraphes Pierre Doussaint ou Jean-François Duroure.

Ce n’est que plus tardivement début des années 2000, qu’il revient au clown, en mettant en scène le spectacle « Cinéma Energumen » en collaboration avec le clown (et jongleur) Arno Coquelin de la Cie Energumen. Création clownesque succession de scénettes pour objet sur de vieux vinyles de musique de films. Ensemble ils animent aussi un stage pour « Lille capitale européenne de la culture » sur le thème « le cabaret hygiénique », baignant le rapport à l’objet et l’art clownesque.

Il se produit au Samovar depuis l’époque de la rue de charonne avec des extraits de « l’Oeuf du vent » puis à Bagnolet « pièce jonglée pour piano » et « Cinéma energumen ». Sur le plateau du Samovar il remporte le prix du « groupe geste » avec son solo « gravitation » de la Cie 14 :20.

Ce stage est l’occasion d’un coming back à l’école du clown, tout comme d’un retour en enfance.

Visitez son site internet


Contact

Attachée pédagogique

apprentissage@lesamovar.net

01 43 60 98 08