Château de sable – Franck Dinet

Le Samovar présente

Château de Sable

Un texte de Carol Vanni
Interprété par Franck Dinet
Collaboration artistique de  Jean-Luc Vincent
Conseil au travail vocal : Valérie Joly
Écriture clarinette : Chris Martineau

Le samedi 15 juin à 19h
Tarif : 10 €

Genèse du projet

De confidences en improvisations Franck Dinet, directeur du Théâtre-école Le Samovar à Bagnolet confie à l’autrice, Carol Vanni toutes les diagonales qui chahutent sa vie. Il est clown, musicien, père de deux jeunes filles et patron !

Ralph Louzon © adagp

Extrait

« Utopie numéro un : ouvrir le lieu à Bagnolet. Installer le Samovar : le bâtiment est en ruine, carcasses de voitures, pneus, bidons d’huile. Un arbre pousse dans la maison. La moitié du toit est partie avec la tempête. Quand on accueille Marcel Marceau, on démarre avec un générateur. Pas d’électricité. Marcel Marceau !

La banquière craignait de me voir pendu à la charpente métallique. Monsieur Dinet on peut tout arrêter. Vous êtes sûr ? »

« Cet après midi je reste dans mon lit pour avoir des forces avant de donner le cours public. Une inquiétude : les élèves seront-ils là ? Au rendez-vous. Pourront-ils voir qu’il s’agit d’un jeu ? Dangereux, mais un jeu. Auront-ils la force de repartir en coulisse, se recharger, se métamorphoser pour surprendre le public ? Se surprendre eux-mêmes ? Quand ça arrive c’est beau…

Au suivant. Merci Monsieur. Repartez d’où vous venez. Allez, changez de costume. Vous êtes trop musclé. Vous avez pris un bide. Arrêtez de faire des abdos. La jolie danseuse, là, vous êtes trop jolie. C’est pénible les gens jolis. Arrêtez de rire, vous n’avez pas le droit de rire, c’est au public de rire. Et le pot de fleur au fond, vous faites quoi ? Vous faites rien ! Vous avez trois secondes pour faire une sortie gagnante. A deux, je vous envoie ma chaussure.

J’aime prendre le public à contre courant, choqué il se prend d’amour pour les élèves. Je suis le clown blanc, le méchant, celui qui fait briller l’autre. Ouvertement de mauvaise foi. »

Notes d’intention

Carol Vanni :

Je connais Franck depuis 20 ans, c’est un ami, il est venu à la maison me raconter ce avec quoi il jongle : rêves et contraintes. Il est clown, musicien, père de deux jeunes filles et directeur d’un théâtre-école. Doutes désir utopies. Comment il boit la tasse et comment l’eau qu’il recrache a des reflets d’arc en ciel. Comment il a bâti un théâtre-école Le Samovar où il fait pousser des clowns. C’est son château de sable. J’ai grande joie à accompagner cet homme là, il a rendez-vous.

Franck Dinet :

Dans son livre Le Jardin des Hommes, Carol livre en miroir son expérience du départ d’un homme aimé, son plaisir de travailler la terre et les témoignages d’hommes en colère. Ce livre est le point de départ d’une envie : lui raconter mon aventure et lui confier son orchestration. Si tu veux parler du monde, parle de ton village disait Tolstoï. Le Samovar c’est mon village … Nous y sommes allés. Avec une impudeur que j’ai essayé la plus sincère, je lui ai raconté en marchant dans la neige, au coin du feu, les yeux fermés, mes grandes joies et mes grandes déceptions, tant personnelles que Samovariennes.

Biographies

Carol Vanni
________________

Née le 24 juillet 1965 à La Seyne sur Mer, dans le sud-est de la France, Carol Vanni écrit et danse.

Écrivain, elle a publié Chagrin d’encre, 1995 et Embruns, 1997 chez Z’éditions, avec les dessins d’Edmond Baudoin. Chez Esperluète en Belgique paraissent Mes Pénélopes, 2015, avec les peintures de Véronique Decoster, Femme Morte à la théière, 2018, avec des dessins d’Anne Leloup et Le Jardin des hommes -entretiens sur la colère, 2022, avec les encres d’Edmond Baudoin. Les Gens d’ici, avec les dessins d’Edmond Baudoin sort aux éditions Ouïe/Dire en avril 2023.

Son écriture a été portée sur le plateau grâce aux metteurs en scène Aïcha Sif, Elisabetta Sbiroli et au chorégraphe Patrick Servius. Les trois spectacles ont été créés à La Minoterie, Théâtre de la Joliette, Scène Conventionnée pour les Expressions Contemporaines à Marseille. Mes Pénélopes a été adaptée sur la scène du Théâtre des Bernardines à Marseille en 2015.

Danseuse contemporaine et chorégraphe, elle a travaillé dans les compagnies de Daniel Dobbels, Santiago Sempere, Nicole Mossoux et Patrick Bonté, à Paris, à Bruxelles. Elle a eu sa propre compagnie associée au Théâtre du Merlan, Scène Nationale à Marseille.

Avec Alain Fourneau, metteur en scène et ancien directeur du théâtre des Bernardines à Marseille, elle a mené pendant presque dix ans un travail où le texte, la voix et le mouvement s’articulent intimement, sur des scènes de théâtre et en extérieur.

Carol Vanni quitte les grandes villes en 2014 et vit actuellement dans le Tarn en pleine campagne. Elle s’est mise au jardin, apprend la taille des arbres, travaille ponctuellement aux côtés d’une maraîchère en bio. L’écriture se déploie.

Franck Dinet
_____________

Clown, comédien, metteur en scène, fondateur et directeur du Samovar.

Formé en 1er lieu au Conservatoire Régional de Paris en contrebasse et en clarinette, puis à l’école Jacques Lecoq. Il est comédien avec Alain Béhar, joue Pozzo avec René Chéneau. Avec le théâtre du Lierre, il joue dans Les Troyennes, Thieste et le Rire du Cyclone, ce spectacle lui donne le virus du clown.

Il continue ses explorations avec André Riot-Sarcey, Alain Gautré, Francois Cervantes et Michel Dallaire. Avec son clown, il revient à la musique et se met au fil souple. Il crée plusieurs solo de clown, joue dans Six Clowns un fil et dans Noces de Papillons avec Madame Françoise.

Il enseigne et met en scène une grande partie des cabarets de l’école du Samovar.

Jean-Luc Vincent
________________

Ancien élève de l’Ecole Normale Supérieure de la rue d’Ulm, agrégé de Lettres Classiques, Jean-Luc Vincent se forme comme acteur à l’École du Samovar de 1998 à 2000. Il a travaillé pendant dix ans comme comédien avec les Chiens de Navarre, avant de créer sa propre compagnie, Les Roches Blanches, en 2016 et de reprendre sa liberté. En mars 2017, il crée détruire, une adaptation scénique de détruire dit-elle de Marguerite Duras au Studio-Théâtre de Vitry en coproduction avec la Comédie de Béthune, CDN des Hauts de France, le Théâtre Dijon-Bourgogne et Les Scènes du Golfe. Puis en 2019, Edith B. Avant-hier soir je n’avais pas envie d’aller me coucher, un texte qu’il écrit et met en scène pour la comédienne Edith Baldy, repris en avril 2024 au Théâtre Silvia Monfort à Paris. En 2023, il co-écrit et co-met en scène avec Céline Fuhrer La femme n’existe plus créé au Théâtre Liberté-Scène Nationale de Toulon, puis joué notamment au théâtre des Célestins à Lyon et au Théâtre du Rond Point à Paris en décembre 2023.

Au cinéma, Jean-Luc Vincent a interprété le rôle de Paul Claudel dans Camille Claudel 1915 de Bruno Dumont avec Juliette Binoche (Berlinale 2013), Bruno Dumont qu’il retrouve en 2015 pour le film Ma loute (Sélection Officielle, Festival de Cannes 2016) aux côtés de Juliette Binoche, Fabrice Luchini et Valeria Bruni Tedeschi. On a pu aussi le voir dans Bruno Reidal de Vincent Le Port (Semaine de la Critique, Festival de Cannes, 2021, sortie en salle en mars 2022).

Valérie Joly
_____________

Valérie Joly est une artiste, une enseignante et une coach vocale. Lauréate de la Villa Médicis en 1992 et bénéficiaire de bourses telles que celle de la fondation franco-chinoise pour la culture et l’éducation.

Au fil des ans, Valérie a affiné son expertise en suivant des formations, notamment en anatomie avec Marine Combrade et en holistique Ehrenfried. Mais son apprentissage ne s’arrête pas là : elle continue à se perfectionner dans le domaine du chant, participant à des cours individuels et à des stages spécialisés.

Elle a prêté sa voix à de nombreuses productions artistiques, collaborant avec des chorégraphes comme Vincent Dupont et des compagnies telles que le Théâtre du Soleil. Elle partage son savoir et sa passion à travers une activité pédagogique. De la direction d’ateliers de technique vocale à l’enseignement du chant prénatal, en passant par l’animation de stages pour enfants et adultes, elle transmet son amour de la voix avec générosité.

En tant que coach vocal, Valérie met son expertise au service d’acteurs et de compagnies théâtrales, les accompagnant dans leurs projets impliquant le chant. Elle réalise également dans l’enregistrement pour le théâtre, la danse, le cinéma et la radio, démontrant ainsi sa polyvalence.


Ralph Louzon © adagp

Contact

production.lesamovar@gmail.com
01 43 60 98 03